Blog de créateurs français

DECOUVREZ L'EXCEPTION

Dcouvrez L'Exception


CONNECT ON FACEBOOK




L'AGENDA CREATEUR
8 juillet: Poto Poto Vente Solidaire
19 juin: Hip to be Square Party au Carmen
14 juin: Misericordia x Abici chez En Selle Marcel
14 juin: Vernissage Alphabeta
9-17 juin: La boutique Ephémère
8 juin: Le Market Show chez 0fr
Gold Panda - Lucky shiner
Gil Scott-Heron - I'm new here
The National - High Violet
The Legendary Tigerman - Femina


ABOUT ME
Bienvenue sur Little Style Box !
Vous trouverez sur ce blog des looks shootés dans la rue (des femmes et des hommes un peu de tous les styles), des infos sur la mode et des billets d'humeur ou de culture.

Pour ceux qui se demanderaient, et oui, je suis un homme et je travaille bien dans la mode.

Contact: littlestylebox@gmail.com

Pour rester en contact, rejoignez le groupe Facebook de Little Style Box !


MARQUES LES PLUS POPULAIRES
H&M (143 looks)
Zara (126 looks)
Ray-Ban (46 looks)
American Apparel (46 looks)
Marc Jacobs (37 looks)
Levi's (37 looks)
Topshop (35 looks)
Yves Saint Laurent (28 looks)
Converse (27 looks)
Nike (27 looks)
Balenciaga (27 looks)
The Kooples (24 looks)
Uniqlo (24 looks)
A.P.C. (22 looks)
Gap (20 looks)
Chloé (20 looks)
Maje (20 looks)
Celine (19 looks)
Isabel Marant (19 looks)
Mango (19 looks)


FASHION BLOGS
Jamais Vulgaire
La Maison de Victoriane
EnMode Fashion
Bonne Gueule
Comme un camion
The Sartorialist
Green my style
Cafe Mode
Garance Doré
Mon blog de fille
Vert Cerise
Accro de la Mode
Olivia (à Paris)
Tendances de Mode
Penelope Jolicoeur
Camille la Reine
Deconstructing Tonino
Style and the City
Orange Mécanique & Lady Pénélope
The cherry blossom girl
Le monde de Tokyobanhbao
Style from Tokyo
Bag Snob
From Betsy with love
The Purse Blog
Bagaholic Blog
Miss Glitzy
okcowboy
Haut Marais
My Kinda Magazine
Les trouvailles du faon
House of Frenchie
Adeline Rapon
Hype&Style
Wear Ever You Are
Seriously Marie Françoise


AUTRES BLOGS
Ce soir, je dine en cuisine
Flirting with light
Zenzi.org - Photos du monde
My Little Paris
Bad Bad Blog





ABONNEZ VOUS AU FLUX RSS
  RSS
Add to Google
http://www.wikio.fr
Kiva - loans that change lives


 

 

 


FASHION NEWS : Habillée pour l'hiver avec Dogwool.fr

Posté le Friday 22 October à 08h26


L'hiver est là ! En quelques semaines, vous avez remisé votre short au placard pour votre doudoune, votre écharpe et votre bonnet à pompons, ou encore mieux pour une fourrure bien douillette. Le problème de la fourrure, c'est que c'est soit hors de prix (et éthiquement discutable), ou alors cela pue le vieux phoque quand vous l'achetez pour 5€ dans une friperie. En plus, vous risquez de vous retrouver avec la même fourrure que tout le monde, la honte quoi...

Amis des bêtes, Dogwool.fr a pensé à vous avec un produit unique. Vous brossez votre chien régulièrement et ne savez pas quoi faire des poils. Et bien, gardez les précieusement dans un petit bocal et Dogwool vous en fera des pelotes. Vous pourrez ensuite les tricoter pour en faire un bonnet, un écharpe ou une veste. En mélangeant avec d'autres types de pelotes, les possibilités sont infinies. Imaginez votre pull à rayure en laine et poils de bichon ! Avec ces pelotes uniques, vous allez pouvoir vous la raconter pendant les apéros tricots.
En plus, c'est le grand retour du jacquard de mamie cet hiver, donc vous serez pile-poil dans la tendance.

Malheureusement, Dogwool ne marche pas pour la laine de chat (sinon ça s'appelerait Catwool ou Dog&Catwool), donc si vous n'avez pas de chien ou si vous ne savez pas tricoter, vous pouvez toujours vous faire faire un bonnet par une grand mère sympa (ou pas) chez Golden Hook.




Très belles photos de Erwan Fichou pour Vice Magazine (si vous portez du Dogwool, je veux vous rencontrer pour vous prendre en photos sur Little Style Box !!!)
Plus d'infos, contactez Doumé Jalat-Dehen sur www.dogwool.fr



LIEUX : GreenPizz, la pizza bonne et bio

Posté le Wednesday 20 October à 08h13


......


Je vous parle rarement de restaurants sur ce blog (même si j'y passe une bonne partie de ma vie). Le dernier en date était le Frenchie, fooding 2009 du meilleur cuisinier, où j'avais été très impressionné par le rapport qualité-prix du restaurant. Cette fois-ci, je suis tombé amoureux d'une petite pizzeria de quartier au concept étonnant.

Cela fait longtemps que je cherchais une bonne pizza à Paris. Je suis allergique aux pizzas trop grasses, trop lourdes ou sans saveurs qui sont proposées un peu partout. Pour moi la meilleur pizza est à Naples (Pizzeria Da Michele pour la pate épaisse) ou Milan (Pizzeria Biagio pour la pâte fine). Mais quand on m'a fait découvrir le restaurant Green Pizz installé rue Cadet dans le 9e, j'ai tout de suite reconnu des saveurs inégalées. Green Pizz, c'est le meilleur de la pizza: des ingrédients sélectionnés et bios pour la plupart, une pâte légère et craquante et des mélanges subtiles et originaux. Aux commandes de ce projet original, trois amis Philippe et Armel, pour le business, Alex pour la cuisine. Alex, sorti major de sa promo à l'Ecole Supérieur de Cuisine Française, a officié chez Eric Biffard ou Pierre Gagnaire avant de se mettre devant le fourneau à pizza. C'est dire que la maison fait attention à la qualité et au gout avant toute chose.


......


Pour ce soir, nous avions choisi la pizza Bayonnette aux saveurs basques: jambon de pays, Ossau Iraty, tomates cerises, aubergines délicatement grillées et roquette et la Formidable toute fromage Mozza, Fourme d'Ambert, Figue, Endive. La première était un délice, j'avais peur qu'elle soit trop salée, mais pas du tout. Pour la 2e, je me suis aperçu que je n'aimais pas du tout la Fourme d'Ambert. Voyant que je ne touchais pas à ma pizza, le serveur m'a très gentiment proposé de me faire une mini pizza Reine pour que je mange quelque chose. A la fin, il m'a tout simplement ramené une 3e pizza gratuite sur laquelle je me suis jeté. C'est la grande qualité de Green Pizz, non seulement les pizzas sont délicieuses mais les patrons et les serveurs sont adorables. On se sent comme à la maison. Ne croyez pas que j'ai eu ma pizza gratuite à cause du blog (ils n'étaient pas du tout au courant), Alex était juste déçu que je n'apprécie pas la pizza à la Fourme d'Ambert et a fait une pizza en plus pour me satisfaire. On est très loin des restos qui servent des pizzas à la chaine, sans se soucier du plaisir du client. On est accueilli et chouchouté comme un roi. C'est ça le vrai sens du service !
Côté ambiance, le cadre n'est pas le plus idéal pour impressionner une future date, mais il fait parfaitement l'affaire pour une soirée sympa entre amis. La playlist est d'enfer. On y entend autant du Caribou, Chilly Gonzales ou LCD Soundsystem qu'un bon vieux Johnny Cash.


......


Avant tout une pizzeria de quartier, la petite officine de la rue Cadet accueille une dizaine de tables mais offre aussi la livraison autour du 9e arrondissement.

GreenPizz
8 rue Cadet, Paris 9e
Ouvert du lundi (soir uniquement) au samedi de 12h00 à 14h30 et de 19h00 à 22h45
www.greenpizz.com



CULTURE : Dragoon Pik x Vogue September Issue

Posté le Thursday 14 October à 08h57


Un blogger reçoit beaucoup d'emails de la part d'agences de presse ou de marques qui souhaitent faire la promotion de leurs produits. En général, ce sont des emails auxquels je ne répond pas car j'aime choisir les sujets dont je veux parler... Mais bon, quand j'ai reçu un email d'Haribo qui me proposait de gouter leur dernier bonbon Dragoon Pik, je n'ai pas pu résister (que le blogger qui n'a jamais fait ça me jette la première pière). Il faut savoir que je suis un gros consommateur d'Haribo et n'espérait pas de lancement majeur depuis l'arrivée des Tagada Pink (miam !). Bref, j'envoie mon adresse postale à l'agence en question et voilà que je reçois un carton entier de bonbons !!! Enorme, j'ai pu en faire profiter tous mes amis, mes collègues voire les gens que je croise dans la rue (une photo, hop un paquet de Dragoon Pik !).
Toujours est il que ces satanés bonbons Hot Sunny (le vert), Zippy Effect (le jaune) et Fruit du Dragon (le rouge à la forme suggestive) se sont échappés de leur carton et ont commencé à envahir mon Vogue de Septembre ! (pas celui d'octobre anniversaire, pas fou...)
J'ai pu en profiter pour prendre quelques photos à l'Iphone, Iphone qui est d'ailleurs à gagner sur le grand jeu concours Dragoon Pik. Et voilà, il vous reste plus qu'à les goutter !


......


......


......


......


......


......


......


......


......


......


Merci Vogue et Haribo !!!



FASHION NEWS : Défilé de sacs Celine

Posté le Sunday 10 October à 14h57


Sac Enveloppe Celine


A l'intérieur du Tennis Club d'Auteuil, c'était le défilé Printemps Eté 2011 de Celine. A l'extérieur, c'était aussi un véritable défilé d'accessoires de la marque. En guest star, le sac Classic, emblématique depuis la première collection, mais aussi le Luggage repéré par Style.com: Is there an editor in the front row who hasn't bought Celine's structured two-handle tote?. On y trouvait la nouvelle ligne Enveloppe aux couleurs pop présente sur le défilé Hiver 2010. A oui, et une paire de chaussures ovnis en fourrure... De quoi satisfaire les goûts de toutes les Philo-addicts !


Sac Classic Celine


Sac Classic Celine


Sac Luggage Python Celine


Sac Luggage Celine


Sac Enveloppe Celine


Sac Enveloppe Celine


Sac Luggage Enveloppe Celine


Sac Cabas Fur Celine


Sac Cabas Celine


Sac Bowling Celine


Sac Slider Celine


Chaussures Fur Celine



FASHION NEWS : Le défilé Printemps-Eté 2011 de Phoebe Philo pour Celine

Posté le Thursday 07 October à 08h52


......


Contrairement aux journalistes qui enchainent les défilés et les after-party, une fashion week pour moi est un moment de travail et de stress intense. Je passe en coup de vent chez moi pour dormir et me changer avant de retourner au travail, travail que je ne quitte souvent que le lendemain (comprendre au milieu de la nuit !)... Du coup, trop occupé par le boulot, je n'ai pu assister pendant cette fashion week qu'à deux défilés, Anne Valérie Hash que vous avez vu précédemment et Celine.

Le défilé Celine était encore le plus attendu de la fashion week parisienne. Un barème du très sérieux Journal du Textile l'avait placé n°1 dans les défilés anticipés par les rédactrices de mode. Du coup, toute la planète fashion se battait sur le petit parterre longeant le tennis club d'Auteuil où se déroulait le défilé de ce dimanche: Anna Wintour bien sûr, mais aussi Carine Roitfeld et toutes les éditrices des Vogue européens et mondiaux, Mademoiselle Agnes, le couple Garance Doré - Scott Schuman. Peu de people, le défilé Celine est avant tout une affaire d'initiés... Malgré la cohue, j'ai réussi à prendre quelques photos de street style que je distillerai dans les jours qui viennent (et non, je ne suis pas très réactif, je vous ai dit que je suis un peu trop occupé par le boulot).

Le défilé était absolument magnifique, rythmé par une musique techno tribale qui impose le silence. Continuant sur la lancée de sa précollection, Phoebe a réussi le tour de force de faire sortir le minimalisme, qui est désormais sa marque de fabrique chez Celine, de la ville. Elle imagine un week-end à la campagne avec des vêtements amples et souples, à l'opposé de la rigueur urbaine de son défilé Automne Hiver 2010. Mais ce minimalisme s'enrichit également d'un artisanat fort avec des pièces uniques réalisées dans de petits ateliers parisiens ou des imprimés à l'influence ethnique. Certaines rédactrices y ont vu un hommage au Marrakech de Yves Saint Laurent. La collection n'en reste pas moins portable en ville avec de superbes looks bleu et bordeaux dont un top en cuir ou une jupe tablier à se damner. Enfin, un mot sur les accessoires, les trois sacs défilant sur le catwalk ont tout de suite accroché l'oeil par la richesse de leur cuir et la beauté des couleurs. De prochains must have pour sûr !


......


......


......


......


......


......


......


......


......


......


......


......


......


www.celine.com



FASHION NEWS : Accessory report au défilé Anne Valérie Hash

Posté le Saturday 02 October à 18h46


......


Un défilé est toujours un bon moment pour observer les dernières tendances que les journalistes et fashionistas adoptent avant tout le monde. Journalistes de mode et streetstylers se bousculent aux sorties des défilés pour prendre de précieuses photos.
Côté accessoires, c'est aussi l'occasion de découvrir le dernier it-bag à la mode. Petit tour des bests du moment au défilé Anne Valérie Hash...


......

Un sac Rider de chez Celine


......

Un Paraty de Chloé en coup de vent


......

Des lunettes mouches colorées


......

Un chapeau d'homme


......

Exit le Peekaboo (que je n'ai pas du tout vu !?), le chic chez Fendi, c'est le sac en toile signé Selleria.


......

Le Muse 2 de Yves St Laurent en imprimé croco, un grand classique des défilés !


......

Oh, un sac à dos en cuir !!! (ce qui me rappelle que je ne me suis toujours pas résolu à en acheter un)


......

Un Louis Vuitton multicolore


......

La belle Geraldine Dormoy toujours avec son Muse de Yves St Laurent


......

Une pochette de mes chouchous Ragazze Ornamentali


......

Un Central Stripe de chez Celine (déja croisé par Tommy Ton !)


......

Un petit boutchou et un Soffia Coppola de chez Louis Vuitton


Alors un coup de coeur parmi tous ces accessoires de choix ?



FASHION NEWS : Le défilé Printemps-Eté 2011 de Anne Valérie Hash

Posté le Thursday 30 September à 08h56


Défilé Anne Valérie Hash PE2011


Il y a quelques semaines, j'avais croisé Anne Valérie Hash dans la rue par le plus grand des hasards. Nous avions discuté quelques minutes puis elle m'a proposé de garder contact, des paroles souvent en l'air dans le monde de la mode... sauf quand on s'appelle Anne Valérie Hash. Très gentiment, elle m'a invité à découvrir la collection Printemps-Eté 2011 qu'elle présentait hier à l'Espace Commines du 3e arrondissement, une collection qui célébrait par ailleurs le 10e anniversaire de la marque.

J'ai toujours beaucoup apprécié les collections de Anne Valérie Hash. On y retrouve la richesse d'un travail qui explore tous les côtés de la féminité, de l'ultra girly au masculin-féminin troublant. Son travail sur la Haute Couture est aussi remarquable. Je vous conseille de regarder son dernier défilé où elle a réalisé sa collection à partir de pièces confiées par des créateurs ou des amis. On y retrouve ainsi complètement métamorphosés une marinière de Jean Paul Gaultier, une veste de Pete Doherty ou le pyjama d'Alber Elbaz... Complètement bluffant ! Pour mon premier défilé d'Anne Valérie Hash, je me demandais dans quelle direction son inspiration allait souffler.

Si vous n'avez jamais été à un défilé, il est difficile de retranscrire l'ambiance. La salle met toujours longtemps à se remplir alors qu'affluent au compte goutte les journalistes et les acheteurs. La petite rue des Commines était complètement bouchée par un défilé de taxi d'où surgissent des éditorialistes en talon de 12. S'en suit ensuite une période d'attente souvent sous la chaleur des spots où chacun se retrouve, discute et se regarde. On en profite pour apercevoir les toutes nouvelles pièces des collections en cours ou le dernier it-bag. On sent toujours une certaine tension monter au fur et à mesure que le temps passe. Une attente, peut être une appréhension mais aussi sans doute une impatience. Un défilé se doit de toujours commencer en retard. Puis la musique s'élève et le calme retombe sur le catwalk. Le défilé peut commencer...

Pour ce défilé, Anne Valérie Hash a été puisé du côté de l'ultra féminité: une collection de tons poudres et chairs, de matières délicates et subtiles, légères à la limite du divin. Mais la féminité n'est pas jouée sur un registre premier degré, le défilé commence par des looks très androgynes: pantalon chair et veste bicolor aux manches retroussées, pantalon oversize très farmer's boy, avant de continuer sur un ensemble jupe froncée et haut souple ouvert sur le torse ou robe courte de couleur chair. La salopette, pièce que l'on retrouve dans la plupart des défilés d'Anne Valérie Hash, se décline en jersey gris sur un top ultra léger. Le défilé finit sur des micro jupes bouffantes en superposition de tulles et ceinturées de satin. Tout au long du défilé, les couleurs restent douces et tendres entre le blush et le beige avec des pointes de gris ou de safran. Anne Valérie Hash avoue avoir envie de plus d'optimisme et, surtout, de beaucoup de douceur. Douceur et légèreté pour une des plus belles collections d'Anne Valérie Hash à ce jour !


Toni Garn Défilé Anne Valérie Hash PE2011


Imogen Morris Clarke Défilé Anne Valérie Hash PE2011


Laura Blokhina Défilé Anne Valérie Hash PE2011


Ksenia Kahnovich Défilé Anne Valérie Hash PE2011


Sophie Srej Défilé Anne Valérie Hash PE2011


Ashley Smith Défilé Anne Valérie Hash PE2011


Lisanne De Jong Défilé Anne Valérie Hash PE2011


Anne Sophie Monrad Défilé Anne Valérie Hash PE2011


Keke Lindgard Défilé Anne Valérie Hash PE2011


Bianca Balti Défilé Anne Valérie Hash PE2011


Anne Vyalitsyna Défilé Anne Valérie Hash PE2011


Laura Blokhina Défilé Anne Valérie Hash PE2011


Ksenia Kahnovich Défilé Anne Valérie Hash PE2011


Imogen Morris Défilé Anne Valérie Hash PE2011


Aminata Niaria Défilé Anne Valérie Hash PE2011


Anne Sophie Monrad Défilé Anne Valérie Hash PE2011


Ashane Rose Défilé Anne Valérie Hash PE2011


Un petit mot sur la musique jouée par Anne Valérie Hash pour son défilé. Elle a choisi la voie sensuelle de Gemma Ray, une artiste folk originaire de Londres. Son album It's a shame about Gemma Ray est sorti en mai dernier.
A découvrir d'urgence !!

Toute la collection sur Style.com
Plus d'info sur www.a-v-h.com



FASHION NEWS : Antwerp State of Fashion - le 1er octobre 2010 à la Galerie Guy Pieters

Posté le Tuesday 28 September à 08h48


La Fashion Week parisienne est toujours l’occasion de nombreuses festivités liées à l’industrie de la mode. Les maisons organisent toutes une fête pour célébrer le succès de leur défilé (tout en gardant un œil sur les critiques qui sortent au compte goutte). Les magazines sont souvent aussi de la partie invitant people et grands créateurs dans les somptueux palaces de Paris. Il est rare de trouver une soirée qui ne soit pas uniquement champagne et petits fours, qui sorte de la superficialité de la mode pour plus de profondeur. C’est le cas de la soirée Antwerp State of Fashion du vendredi 1er octobre à la galerie Guy Pieters. La soirée propose de retrouver une dizaine de créateurs flamands dans une démarche artistique globale qui transcende les concepts de mode. J’ai rencontré Stephane Croughs, grand organisateur de la soirée, pour qu’il nous en parle un peu plus.


Peux tu nous parler du principe de la soirée ?
Antwerp State of Fashion veut promouvoir la ville d’Anvers comme une des grandes métropoles de la mode en Europe tout en créant une plateforme artistique pour mettre en relation les créateurs de toute génération, la presse, les acheteurs, les investisseurs… Les créateurs vont y présenter leur travail non pas à travers les stéréotypes de la mode comme un défilé ou des mannequins mais via des vidéos, des photos, des installations. J’ai aussi voulu inviter des acheteurs ou des investisseurs car la mode d’Anvers est souvent jugée comme trop conceptuelle et pas assez commerciale. C’est donc une soirée mais surtout une plateforme de rencontre.
Et bien sûr tout cela est le cadre d’une soirée qui est avant tout une bonne fête avec dj et open bar...

Quels seront les créateurs présents ?
Plus d’une dizaine de créateurs passeront pendant la soirée. Il y aura Bernhard Willhelm, Tim van Steenbergen, Stephan Schneider, Christian Wijnants, Pelican Avenue, Oliveira et Vera Capara, le prometteur Juan Hernandez Daels qui vient d’être diplômé, Alexandra Verschueren qui a remporté le prix d’Hyères cette année, Nathalie Verlinden qui fait de très beaux accessoires. A.F. Vandevorst voulait venir mais il sera finalement trop occupé avec sa présentation de collection, mais son équipe sera là.

Est-ce qu’il y aura des animations spéciales ?
En plus des installations, il y aura un petit défilé organisé par le Haut Conseil du Diamant d’Anvers qui est sponsor de la soirée avec Thalys. Ils vont montrer des bijoux spectaculaires sur des mannequins. J’ai trouvé qu’il était important qu’on montre aussi le côté très créatif et artisanal des diamantaires. On fait trop rarement le lien entre les deux fortunes d’Anvers que sont la mode et le diamant.

Est-ce qu’il y a une spécificité de la mode anversoise ?
C’est une question difficile car les créateurs anversois ont des inspirations multiples. Je trouve qu’Anvers préserve un avant-gardisme que les autres capitales n’ont pas forcément. Cet avant-gardisme se base souvent sur un système. Il s’agit pour les créateurs d’aller plus loin que la mode pour s’aventurer dans un véritable univers artistique.
La mode d’Anvers est aussi reconnue pour savoir mixer techniques nouvelles du vêtement et artisanat traditionnel.

Quand tu pars d’univers artistique, tu fais référence à Walter Van Beirendonck qui est aussi souvent cité comme artiste que comme créateur ?
Exactement, mais aussi Bernhard Willhelm, Ann Demeulemeester ou Raf Simons. Ils ont tous créé ce monde qui dépasse la sphère de la mode. Et bien sûr, un des premiers, c’est quand même Martin Margiela qui faisait partie des 6 d’Anvers.

Est-ce qu’Anvers est confronté à la concurrence des autres capitales européennes ?
Oui, mais ce n’est pas nouveau. Anvers a toujours été confronté à une concurrence de Londres, de Paris, de New York. Les écoles de mode des Pays Bas deviennent très pointues aussi. Mais bizarrement l’école d’Anvers gagne encore beaucoup de concours et de festival. Je pense que les créateurs anversois continuent à se distinguer. L’académie d’Anvers qui participe bien sûr à cette soirée cherche d’ailleurs à être plus internationale, à se définir comme académie européenne plus qu’anversoise.

La soirée se passe dans un lieu exceptionnel…
Oui , elle se déroule dans la galerie Guy Pieters, une nouvelle galerie belge installée dans un hotel particulier au 2 avenue Matignon en face de Christie’s. Guy Pieters est un des galeristes les plus emblématiques de l’art moderne en Belgique. L’espace est magnifique et les invités auront l’occasion de voir un éventail des artistes représentés par la galerie.

Est-ce que tu as des adresses flamandes à recommander à Paris ?
Il y a un très bon restaurant dans le 17e qui est le Fabrique 4. Le chef sera d’ailleurs le traiteur de la soirée et servira une excellente cuisine fusion. Je conseille aussi à tout le monde de visiter les boutiques des créateurs flamands à Paris comme Dries Van Noten ou Martin Margiela.
Mais le mieux bien sûr est de faire un week-end à Anvers. C’est super facile de prendre le Thalys et trouver un superbe bed and breakfast. C’est parfait pour un week-end de shopping. Tu peux commencer par le Mode Paleis de Dries Van Noten puis continuer sur la rue Nationale où sont présents tous les créateurs. Il y a aussi une exposition de Steven Jones au musée de la Mode. C’est le créateur de chapeaux qui travaille notamment avec John Galliano. L’exposition est sublime et est une raison suffisante de venir à Anvers.Et après il faut finir la soirée dans les nombreux restaurants et bars de la ville.

Merci Stephane Croughs !

Le port d'Anvers
Le port d'Anvers


La cathédrale d'Anvers
La cathédrale d'Anvers


Boutique Dries Van Noten, Anvers
Le Mode Paleis de Dries Van Noten à Anvers



2 invitations pour 2 personnes pour la soirée du 1er octobre à Paris sont à gagner sur le site. Pour cela, laissez un commentaire sur l’article avec votre email et un tirage au sort déterminera les gagnants !!!
A vos claviers !




LIEUX : Trois questions à Valérie Hajage, créatrice de la boutique Hod

Posté le Sunday 26 September à 23h05


Boutique Hod rue Vieille du Temple Marais


Nouvellement arrivée sur la rue Vieille du Temple, Hod est la création de Valérie Hajage, dénicheuse de merveilles. De son passage dans la maison Celine, elle a gardé le goût des belles choses et de l'artisanat. J'ai profité d'un passage en boutique pour lui poser 3 questions.

Quel est l'esprit de la boutique ?
J’ai voulu faire une boutique qui soit très atypique, qui réunisse uniquement des créateurs que j’aime et que je connais personnellement. Et surtout j'ai cherché à ce qu’il y ait toujours derrière un vrai savoir faire, une vraie tradition. Je ne propose pas de produits industriels. J’ai aussi voulu que cela vienne de tous les pays, il y a un côté un peu ethnique, un peu gypsy, mais c’est vraiment un mix.

Tu as donc du voyager beaucoup pour trouver ces produits ?
Oui, j'ai passé beaucoup de temps autour du monde avant de me lancer. J'ai chiné des pièces en Angleterre, en Inde pour beaucoup mais aussi au Mexique. J'ai vraiment voulu rencontrer chacune des personnes qui réalise les pièces de la boutique.

Et l'ambiance de la boutique ?
La boutique est un peu comme une maison, les murs sont chocolat, le sol est très usé, j’ai mis plein de miroirs anciens, de meubles chinés un peu partout mélangés avec des trucs plus modernes. Je veux que ce soit plus un lieux de rencontre qu’une boutique.
A chaque fois que les gens rentrent, ils me disent que c’est joli. Ce doit être réussi !


Boutique Hod rue Vieille du Temple Marais


Boutique Hod rue Vieille du Temple Marais


Boutique Hod rue Vieille du Temple Marais


Boutique Hod rue Vieille du Temple Marais


Boutique Hod rue Vieille du Temple Marais


HOD
104 rue Vieille du Temple, Paris 3e
Tel: 09 53 15 83 34



FASHION NEWS : Le sac à dos fashion existe t'il ?

Posté le Friday 24 September à 08h57


Comme tout homme moderne, j'arbore un sac oversize sur mes épaules dans lequel je fourre toutes mes affaires dont mon appareil photo qui ne me quitte jamais lors de mes pérégrinations parisiennes. Mais soumis à la douleur d'un dos capricieux, j'ai du effectuer une visite chez un chiropraticien qui après m'avoir fait claquer dans tous les sens m'a expliqué que mon problème était moins mon dos que ce sac qui m'oblige à porter de lourdes charges de façon asymétrique. Il m'a alors conseillé de porter un sac à dos....
Argh !!!! Pour moi, le sac à dos est synonyme d'étudiant attardé, de randonneur alpin ou de financier dans le RER A de la Défense... Mais bon, si cela s'empire, je vais bien devoir m'y mettre. Alors existe t'il un sac à dos portable sur le marché ?



Exit le Chevignon ou Hervé Chapelier de notre adolescence, pour chercher un sac à dos, j'ai d'abord pensé à Eastpak. Avec ses pubs funky et ses nombreuses collaborations, c'est probablement la marque la plus recommandable actuellement. En version de base, il y a la déclinaison en toile (trop basique pour moi), la doudoune (trop shiny) ou le pastiche communiste (trop politique pour aller au travail).


Côté collaboration, la collection Automne-Hiver propose une version ultra 80's avec le designer anglais Christopher Shannon. Avec ses coloris pop et ses perforations à coeur, j'avoue que ce n'est pas trop mon style. La collaboration avec Gaspard Yurkievich est plus intéressante, même si j'avoue ne pas être 100% convaincu. Le Face est en buffle avec un effet pied de poule gris ou doré. Le Ray ressemble plus à un sac à dos de randonneur. La ville est une jungle mais quand même je me vois mal me promener avec tous les jours.L'avantage: tous les sacs à dos Eastpak sont garantis 30 ans, donc c'est un investissement de long terme...



Plus moderne, la marque des coursiers new-yorkais Manhattan Portage propose des sac à dos en toile ou en vinyl, comme le Vinyl Big Apple proposé en noir, rouge ou bleu. Pareil, je les trouve un peu trop shiny pour les arborer dans la rue. Je passe aussi sur l'américain JanSport dont les sacs à dos sont trop sportifs...
Y3, la collaboration d'Adidas avec Yohji Yamamoto, propose aussi des sacs à dos originaux. Une première version est en nylon brillant pour un look très sporty. Je préfère la 2e avec son logo Y3 en illusion d'optique, qui en fait un sac très graphique.
L'autre grande collaboration du moment, c'est celle entre Kipling, la marque au kiki, et le duo de créateurs Peter Pilotto. Christoper De Vos and Peter Pilottos ont proposé une vision du voyageur intergalactique avec un sac à dos étoilé de constellations. Un autre imprimé Machine Print, guère moins voyant, représente une machine futuriste aux relents de Tranformers.


A défaut d'adopter un sac sportif au look tapageur, le sac à dos ambiance militaire ou countryside peut être une bonne option. A 35£, le sac à dos type Desert Storm en toile de coton jaune chez Asos est le meilleur deal sur le marché. Autre option, le sac vintage militaire chez Urban Outfitters. Bien usé comme il faut, il peut avoir l'air cool...
Sinon, le sac à dos en cotton waxed de la marque anglaise mythique Barbour. A éviter en total look parka et bottes, mais cela peut avoir l'air sympa sur un look de ville.



Les marques de luxe et les créateurs se sont aussi posés sur la question du sac à dos. A la fashion-week Printemps Eté 2010, on en a trouvé dans quelques défilés comme chez Louis Vuitton ou Alexander Wang. Le bumbag ou sac banane avait aussi été une grosse innovation de la saison, même si son adoption a été plus que limitée. Et on a même vu des stars comme Mary Kate Olsen ou Rachel Bilson oser le sac à dos dans la rue.


Si je devais choisir un sac à dos de designer, je pourrais commencer par le mythique sac à dos Prada. Dans les années 90, Miuccia Prada avait réussi à remettre le sac à dos dans les rues de New York en affichant le triangle Prada sur un nylon assez basique. Le premier carton maroquinier de la marque... mais arborez un sac à dos Prada actuellement et vous vous ferez lapider par la première fashionista qui passe !
L'autre option classique serait le sac à dos Bosphore de chez Louis Vuitton. En monogramme classique, il est assez pratique avec ses poches avant zippées, mais comme tout monogramme, il a l'air faux quand il est neuf. Encore, ce serait un Vuitton vintage, ce pourrait avoir l'air cool, mais là, ça fait too much, surtout à 925€.
Marc by Marc Jacobs propose aussi des sacs à dos pour homme: une version un peu rock en toile et cuir noir studé et une version un peu plus sportive et super colorée. Je suis pas sûr que l'orange sera facile à arborer tous les jours...


Chez Givenchy, le sac à dos est en cuir noir, tout simple avec une signature sur la poche. Discret, c'est peut être la meilleure option ? Outre-Atlantique, Alexander Wang propose son Sidney Backpack en feutrine grise ou noire striée. Pour le coup, c'est le plus cool du marché (mais un peu féminin forcément...) et on peut l'acheter en ligne pour la modique somme de ... 825$. Bah oui, c'est quand même du Alexander Wang !

Du coup, je trouve le sac à dos en feutrine une option plutôt cool. J'adore l'idée d'un sac à la Joseph Beuys, en feutrine brut et cuir naturel. Quitte à en acheter un, je partirais plutôt sur la version de O'Hanlon Mills chez Urban Outfitters, beaucoup plus abordable à 34€. Autant ne pas investir trop pour un sac que je risque finalement de ne pas porter souvent...


Parmi tous ces choix, difficile de prendre une décision... D'autant plus que je ne suis pas totalement convaincu de la nécessité d'abandonner mon si beau sac vintage pour un sac à dos. Si je devais le faire, qu'est ce que vous me conseilleriez ?



Voir les posts précédents